Logo du diocèse de Baie-Comeau
Bienvenue
Au service du diocèse
Message de l'évêque
Informations diocésaines
Formation à la vie chrétienne
Équipes locales
Année de l'eucharistie
Journées mondiales de la jeunesse
Histoire, géographie, statistiques
Églises et patrimoine
Sites à explorer

Sept-Iles

Saint-Joseph

Image de l'Église

Patron : Saint-Joseph
540, rue Arnaud
Sept-Iles (Québec)
G4R 3B5
Tél  : (418) 962-9524
         (418) 962-5177
Fax : (418) 962-9841
Erection canonique : 01-04-1948

 

Patrimoine

Aujourd'hui, quand on parle de Sept-Iles, on pense <pastorale urbaine>. Cette pastorale d'ensemble englobe six paroisses, y compris la communauté chrétienne Innu de Mani-Uténam et Uashat. Il faut préciser que <la paroisse Saint-Joseph a essaimé : Marie-Immaculée, Christ the King et Sainte-Famille ont vu le jour en se détachant de la paroisse mère. Aujourd'hui, les paroisses travaillent de plus en plus ensemble pour construire le règne de Dieu dans notre ville> (Raymond Duval, curé de Saint Joseph de Sept-Iles, préface au livre du centenaire, signé Gustave Gauvreau, prêtre 1992).

Histoire

C'est vers la fin du siècle dernier que fut fondée la paroisse Saint-Joseph à Sept-Iles.

Jusque là, des missionnaires de passage, surtout les pères Jésuites et oblats, venaient offrir des services religieux occasionnels à la population blanche, en faisant > la mission < chez les amérindiens.

En 1892, un prêtre de Chicoutimi, M. Thomas-Amédée MALTAIS, fut désigné par son évêque Mgr. Thomas LABRECQUE pour venir fonder à Sept-Iles une > mission permanente < c'est-à-dire une paroisse.

Le registre officiel inscrit son premier acte le 21 octobre 1892.

A monsieur MALTAIS succède en 1895, M. Abraham VILLENEUVE, qui fera construire le presbytère apostolique du golfe Saint-Laurent.

C'est dire que les pères Eudistes desservirent Sept-Iles et les environs pendant 50 ans !

Le départ du père DOUCET, en 1953, marque la fin d'une époque, celle de la présence eudiste à Sept-Iles.

Déjà en 1945, la mission eudiste était devenue un diocèse régulier, un vicariat apostolique relevant directement de Rome.

Le premier évèque fut Mgr. N.-A. LABRIE, lui-même missionnaire eudiste et enfant de la Côte (Godbout).

Passant au clergé diocésain, la paroisse Saint-Joseph de Sept-Iles eut comme premier curé M. Jean-Charles GAMACHE. Au milieu de ses nombreuses activités pastorales et sociales, il fit ériger un nouveau presbytère et une nouvelle église. Huit curés ont continué son oeuvre jusqu'à date. (1999-07-07)

Vers les années '60, devant l'affluence de la population due aux entreprises du minerai de fer, la paroisse Saint-Joseph fut scindée en deux autres paroisses voisines, Marie-Immaculée et Sainte-Famille.

La ville de Sept-Iles compte présentement une paroisse amérindienne, trois paroisses francophones et une paroisse anglophone. Cela pour une population de 26 500 âmes.

Pour unifier davantage le travail de la pastorale, aux conseils paroissiaux s'est ajouté le CUP (conseil urbain de pastorale).

De nombreux paroissiens se dévouent bénévolement dans les différents comités d'activités religieuses, scolaires et sociales.

Photos


Mot exact résultats par page


Diocèse de Baie-Comeau
639, rue de Bretagne
Baie-Comeau (Québec) G5C 1X2
Téléphone : (418) 589-5744 / Télécopieur : (418) 295-3145
diocese.bcomeau@cgocable.ca