L'Église catholique
sur la Côte-Nord

Repères historiques

1615 : Première communauté religieuse à s’installer en Nouvelle-France, les Récollets venus de France desservent la Côte-Nord jusqu’en 1629.

1641 :  Les Jésuites français prennent la relève sur la Côte-Nord. Le père Paul Lejeune ouvre la mission de Tadoussac.

1658 : Les missions de la Côte-Nord font partie du vicariat apostolique de la Nouvelle-France (qui deviendra le diocèse de Québec en 1674).  Saint François de Laval en est le premier évêque.

1782 : Les Jésuites quittent et ce sont des prêtres séculiers du diocèse de Québec qui se mettent au service de la population nord-côtière.

1820 : L’Île d’Anticosti et la partie de la côte située à l’est de la rivière Saint-Jean sont annexées au vicariat apostolique de Terre-Neuve. Tout le territoire de la Côte-Nord redevient sous la responsabilité du diocèse de Québec en 1852.

1844 : Les Missionnaires oblats de Marie-Immaculée arrivent sur la Côte-Nord, alors que les prêtres séculiers poursuivent leurs engagements.

1867 : Le territoire est de nouveau divisé en deux. La partie est de Rivière-Portneuf jusqu’à Blanc-Sablon est alors confiée au diocèse de Rimouski sous la responsabilité de Mgr Jean Langevin.

1882 : Le même territoire est détaché du diocèse de Rimouski et devient la préfecture apostolique du Golfe Saint-Laurent. L’abbé François-Xavier Bossé est nommé premier préfet apostolique. Il s’établit à Pointe-aux-Esquimaux (Havre-Saint-Pierre).

1885 : Une première communauté religieuse féminine, les sœurs de la Charité de Québec, s’établit sur la Côte-Nord. Elles ouvrent une école de formation d’institutrices à Pointe-aux-Esquimaux.

1892 : Arrivant difficilement à recruter des prêtres, François-Xavier Bossé a demandé à Rome de remettre l’administration de la préfecture à un évêque disposant d’un séminaire et d’un clergé. La préfecture apostolique est reliée au diocèse de Chicoutimi et Mgr Michel-Thomas Labrecque en devient l’administrateur.

1903 : La préfecture est confiée aux pères eudistes venus de France.  L’un des leurs, Gustave Blanche, c.j.m., est nommé préfet apostolique. Voir la carte de la Préfecture apostolique du Golfe-Saint-Laurent et celle réalisée à l’occasion du centenaire de l’arrivée des Eudistes sur la Côte-Nord.

1905 : Rome érige la préfecture en vicariat apostolique du Golfe du Saint-Laurent. Le père Gustave Blanche est sacré évêque et en devient le vicaire apostolique. L’année suivante, il transfère la résidence épiscopale à Sept-Iles.  Le siège épiscopal sera déplacé au gré du développement économique et de ce que les évêques successifs considèreront comme étant le centre névralgique du territoire à desservir.

1917 : Mgr Patrice-Alexandre Chiasson, eudiste, succède à Mgr Blanche et le siège apostolique est de nouveau établi à Pointe-aux-Esquimaux (Havre-Saint-Pierre).

1920 : Mgr Chiasson est nommé évêque de Chatham au Nouveau-Brunswick. Le père Julien-Marie Leventoux, eudiste, assure un intérim de deux ans. En 1922, il est est sacré évêque et fera construire l’évêché de Havre-Saint-Pierre.

1938 : Le père Napoléon-Alexandre Labrie, eudiste originaire de la région, est intronisé comme nouvel évêque à Havre-Saint-Pierre, le 2 août.

1945 : La portion de la Côte-Nord entre Tadoussac et Natashquan devient le diocèse du Golfe Saint-Laurent. Mgr Napoléon-Alexandre Labrie déplace le siège épiscopal à Baie-Comeau, puis à Hauterive, ville qu’il a fondée avec un groupe de citoyens.

1957 : Mgr Gérard Couturier succède à Mgr Labrie qui démissionne pour des raisons personnelles.

1960 : Le diocèse du Golfe Saint-Laurent prend le nom de Hauterive, lieu du siège épiscopal. Le 15 mai de cette même année, la cathédrale Saint-Jean-Eudes (du nom du fondateur de la communauté des eudistes et patron du diocèse) est ouverte.

1974 : Mgr Couturier, épuisé, démissionne et Mgr Laurent Noël prend la charge d’administrateur apostolique.

1975 : Mgr Jean-Guy Couture est nommé évêque du diocèse de Hauterive.

1979 : Mgr Couture est nommé à Chicoutimi. Mgr Roger Ébacher lui succède.

1985 : Le 19 mai, la cathédrale Saint-Jean-Eudes est consacrée.

1986 : Tout comme la ville, le diocèse de Hauterive change de nom et devient le diocèse de Baie-Comeau.

1988 : Mgr Roger Ébacher est nommé évêque de Gatineau-Hull et l’année suivante Mgr Maurice Couture devient évêque du diocèse de Baie-Comeau.

1990 : Mgr Maurice Couture est nommé évêque de Québec et Mgr Pierre Morissette lui succède.

2007 : Le diocèse de Baie-Comeau agrandit son territoire en intégrant la Basse-Côte-Nord et Schefferville qui faisaient partie du diocèse de Labrador City-Schefferville depuis 1945.  Le territoire diocésain correspondant dorénavant à celui de la région Côte-Nord.

2008 : Mgr Morissette est nommé évêque de Saint-Jérôme et Mgr Jean-Pierre Blais lui succède.

Contact / Location
Events / Calendar
Facebook
Twitter
LinkedIn